Présentation

             Depuis des années, Céline Cornillaux utilise plusieurs matériaux tels que l’acrylique, le pastel, l’encre... tous reliés par du papier de soie.

Ce papier fragile sert de conducteur et de révélateur à l’aide d’une peinture liquide. Des jus colorés détrempent le papier, traversant le support pour accéder aux dessous, murs, sols.

Il varie selon les espaces et les « trouvailles » comme la toile de verre utilisée pour tapisser les murs avant peinture, le non tissé ou le voile transparent. En séchant, la peinture laisse remonter à la surface des histoires, des traces propres à chaque lieu, espace ; dévoilant un bestiaire de formes, d’animaux et personnages. 

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 11/10/2017

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site